Qui suis-je

Christine Xavier,

Une grande passionnée des chats et des animaux en général. Cet amour pour nos amis les animaux a commencé très tôt dans ma vie et ne se tarira jamais.

Dès mon plus jeune âge, j’ai été entourée par différentes espèces animales et j’ai toujours noué un lien spécial avec eux sans vraiment être capable de mettre de mots dessus.

Parmi tous les animaux que j’ai pu côtoyer et aimer (animaux de la ferme, chiens, chevaux, ânes, tortues, oiseaux, dauphins …) il est une espèce qui m’a toujours plus fascinée que les autres et vers laquelle mon âme tendait depuis toujours : le chat.

Le chat, un être tantôt adoré tantôt détesté au fil de l’histoire. Le chat, cet animal plein de grâce et de mystère qui partage désormais nos vies. Le chat, cet être à la fois indépendant et attachant.  Le chat, cet être hypersensible qui malgré sa place grandissante dans les foyers français est encore mal compris par la société d’aujourd’hui.

Je savais depuis toujours que le chat aurait une grande importance dans ma vie mais je ne savais pas laquelle jusqu’à cet automne 2015 où j’ai découvert l’existence du métier de comportementaliste. Sans trop y réfléchir et poussée par mon instinct, je me lançais alors dans une formation pour découvrir ce fabuleux métier. Et ce fût alors la révélation que ma place se trouvait là. Cette formation débutée par curiosité et par passion a finalement pris tant de place dans mon cœur qu’elle m’a poussée vers une reconversion professionnelle pour m’y consacrer pleinement.

Alors, j’ai poursuivi mon apprentissage en suivant de nombreux stages et formations diplômantes et/ou certifiantes en France et à l’étranger, toujours curieuse d’en apprendre davantage sur l’espèce féline, ses besoins et sur sa relation à l’homme.  J’ai même passé un diplôme auxiliaire en santé animale afin de mieux connaître les pathologies précises de l’espèce féline ; cela dans le but de pouvoir plus facilement repérer les problèmes physiologiques sous-jacents parfois responsables de certains changements comportementaux et de rediriger les gens vers la consultation vétérinaire nécessaire. Connaître également le quotidien de la clinique vétérinaire afin de mieux accompagner les félins dans la gestion du stress de la visite vétérinaire tant redoutée par les animaux.

Mais au fil de mes expériences je me suis vite rendue compte que connaître parfaitement l’espèce féline du point de vue scientifique et éthologique n’est pas suffisant pour aider un chat à aller mieux et pour aider son humain à améliorer sa relation avec lui. Au-delà des spécificités de chaque espèce, chaque individu, qu’il soit humain ou animal, est différent. Chacun a un passé qui lui est propre, des émotions différentes, des réactions différentes et un caractère différent. Vouloir aider un animal et son humain en ne prenant en compte que l’aspect scientifique n’a pour moi pas de sens… Il est important également de prendre en compte l’individu dans sa globalité et de s’intéresser à tous les aspects de son être. Pour moi il n’y a pas de recette magique applicable pour tous les chats du monde, il y a autant de solutions qu’il existe de chats et d’humains.

Connaître le chat, c’est bien… Mais le travail d’un coach bien-être et d’un comportementaliste est d’améliorer la relation entre l’animal et l’humain qui partage sa vie… Dans une relation il faut être minimum 2… Et chaque relation se construit à partir d’expériences émotionnelles communes. Les 2 individus de la relation échangent un mode de vie, des habitudes qui leur sont propres, des émotions et un mode de communication unique. Quand on demande à un chat de vivre dans un monde d’humains il découvre nos codes qui sont très différents des siens et il absorbe au quotidien toutes nos énergies qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Alors pour aider le chat, il faut aussi connaître l’humain et savoir l’écouter et prendre en compte également ses caractéristiques individuelles, ses propres attentes et ses états émotionnels..

C’est alors forte de cette prise de conscience que je me suis spécialisée dans les approches émotionnelles et dans toutes le méthodes naturelles qui me permettraient d’accompagner le duo Homme-Chat sur tous ces plans. Je suis alors devenue praticienne en Reiki Usui et en Fleurs de Bach (pour humains et animaux)  et depuis que j’ai découvert ces méthodes holistiques, je ne cesse de me former dans ce domaine dans nombre de spécialités (shiatsu, kinésiologie, radiesthésie, homéopathie, naturopathie…)  et je pense qu’une vie ne suffira pas pour connaître et appliquer tous ces trésors de thérapies si bénéfiques à tout individu.

Mes rencontres animales et humaines m’ont aidée à mieux comprendre les liens qui relient les individus et au fil des expériences j’ai réussi à trouver mes propres méthodes et mon propre équilibre entre les connaissances scientifiques et l’aspect holistique. A mes yeux, ce sont deux choses complémentaires et non ennemies… Et c’est en considérant l’individu sous tous les plans que l’on peut l’accompagner de façon efficace et constructive avec des résultats sur le long terme.

Aujourd’hui, avec tous ces outils et tout le profond respect que j’ai envers les animaux et les humains, je suis enfin prête à proposer mes services pour le bien-être de tous.

Enregistrer

Enregistrer